Bienvenue

Bienvenue sur le Blog de Force Ouvrière Pôle Emploi des Pays de la Loire. Date de dernière mise à jour : 8 Septembre 2017.

lundi 14 avril 2014

Comité d'établissement du 27 Mars 2014












« Mouvement Bassin Nantais »
La Direction affiche sa satisfaction, par rapport à ce mouvement imposé par la réduction du nombre d’agences…
Pourtant, près d’un tiers des salariés ne seraient pas affectés sur leur choix n°1 !

C’est trop ! La Direction s’engage à proposer un entretien aux collègues positionnés sur leur choix n°3, et à rechercher pour ceux dont la situation le justifie, une solution.
Elle pourrait prendre la forme, avant la mise en oeuvre du mouvement sur le bassin, d’une permutation. Ensuite, les collègues dont la situation n’a pas été résolue bénéficieront d’une priorité sur les mouvements BDE. L’objectif de la Direction est que l’ensemble des situations problématiques soient résolues pour la fin de l’année.
Un objectif affiché par la Direction que partage la Cgt-Force Ouvrière !!!
En cas de difficulté, n’hésitez pas à saisir un élu de CGT-FO !

« Heures Supplémentaires 2014 »
La CGT-Force Ouvrière Pôle Emploi des Pays de la Loire ne s’oppose pas par principe aux heures supplémentaires. Elle l’a montré tous les ans, à l’occasion de la consultation annuelle du Comité d’Etablissement.
Pour 2014, des changements importants sont annoncés, tant sur le volume des heures supplémentaires que sur les modalités d’organisation : nous avons été amenés à voter « Contre ».
La perspective, à partir des 3597 H réalisées en 2013, d’en réaliser jusqu’à 8300 H en 2014 nous a, certes, inquiétés : c’est plus qu’un doublement, et notre attachement aux embauches en CDI Temps Plein est connu.
Mais la grande nouveauté, c’est la création, dans le cadre de la « déconcentration » d’une enveloppe « Agence », de 50 à 120 heures, « pilotée » localement. Ce changement peut paraître mineur, au vu de la
faible volumétrie octroyée, mais nous considérons qu’il n’est pas sans risques. Cette volumétrie ne vaut que pour 2014 : rien ne dit qu’elle n’augmentera pas ensuite. Leur déclenchement étant d’initiative locale, nous craignons des dérives : le principe du volontariat sera-t-il bien respecté ?
Quid de l’équité, s’il doit, à l’inverse, y avoir trop de volontaires ?
Pour la Cgt-Force Ouvrière, les heures supplémentaires ne doivent pas devenir un outil de gestion de la pénurie !

« Prestations sous-traitées »
Les prestations d’accompagnement sous-traitées, seront réorientées, au prochain appel d’offres, vers les demandeurs les plus autonomes.
La conséquence de ce choix est évidente : les conseillers de Pôle Emploi prendront le relais des
prestataires, sur l’accompagnement des publics les plus en difficulté.
La sous-traitance des prestations coûte cher, alors que ses résultats sont pour le moins mitigés : on n’est jamais mieux servi que par soi-même !
La CGT-Force Ouvrière revendique que les économies réalisées soient réaffectées sur des embauches de conseillers en CDI !

« Schéma d’Implantation Territorial »
La mise en oeuvre anticipée (c’est-à-dire avant même la livraison des bâtiments construits pour les agences nouvellement constituées) du fameux « S.I.T. » installera, par exemple, des salariés supplémentaires sur le site de Nantes-Centre (ex Viarme). Mais celle-ci est déjà inadaptée et trop exiguë…Mais qu’à cela ne tienne, la Direction a la solution ! : on gagnera la place nécessaire en supprimant la salle de réunion, pour en louer une à l’extérieur…
Après le nomadisme dans l’agence, voici le nomadisme « dans » + « en-dehors » de l’agence !!!
Quand on connaît le quotidien actuel des salariés affectés sur ce site, et qu’on sait que la situation nouvelle sera sans doute durable (la Direction n’a pas le début du commencement de l’ombre d’une piste pour un relogement),
on a légitimement, de quoi s’inquiéter…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.