Bienvenue

Bienvenue sur le Blog de Force Ouvrière Pôle Emploi des Pays de la Loire. Date de dernière mise à jour : 8 Septembre 2017.

lundi 14 avril 2014

DP du 10 Avril 2014












La Cgt-Force Ouvrière a fait le choix stratégique de ne pas porter les réclamations AI et PROMO lors cette séance pour ne pas se retrouver coincée, comme une autre organisation syndicale, par une fin de non-recevoir, la liste des attributions n’étant pas encore diffusée. Cela aurait empêché les Délégués du Personnel Cgt-Force Ouvrière de pouvoir défendre pleinement et comme il se doit, la situation des collègues autour d’une argumentation orale.

En effet, les organisations syndicales qui se sont risquées à vouloir porter leurs réclamations ce jour, se verront recevoir une réponse écrite sans même avoir pu échanger, ni-même énoncer les dites réclamations, se pliant au diktat de la Direction ! Dommageable….

Les élus Cgt-Force Ouvrière ont, eux, mis l’accent sur la réclamation de la liste des attributions 2014 et exigé de la Direction qu’elle la transmette au plus tard le 30 avril, faute de quoi nous recourrons à la justice pour entrave à l’exercice du droit syndical, et non respect d’un accord.

C’est donc en mai et juin que les plénières risquent de se transformer en séance de nuit, car, rappelons-le, en 2013, c’est par centaines que la Cgt-Force Ouvrière a porté ses réclamations. N’y voyons là aucune gloire du record, il s’agit bien d’une sinistre réalité politique : à Pôle Emploi comme ailleurs, nos Directions appliquent des mesures d’austérité soit disant inévitables…mais rendu surtout nécessaires par de multiples cadeaux fait aux banques, patronat et autres actionnaires !

La Cgt-Force Ouvrière n’aura de cesse de défendre notre accord de déroulement de carrière régional, qu’elle a gagné, construit et finalement arraché depuis 1974 à l’Assedic, emportant, en plus depuis la fusion, son application dans la CCN. CONTINUONS LE COMBAT !

Prud’hommes :
Les premières décisions de justice donnent raison aux salariés en reconnaissant l’automaticité des coefficients originellement négociée dans l’accord. La Direction de Pôle Emploi est donc légitimement condamnée et va devoir payer les intérêts et principal ! La Cgt-Force Ouvrière poursuit et conduit donc 26 nouveaux dossiers devant les tribunaux courant mai.

Grève du 18 mars :
La Direction apporte un correctif sur les chiffres de grévistes précédemment communiqués :  18,29 % des agents ont répondu à l’appel impulsé par la Cgt-Force Ouvrière, 1 sur 5 !
Ce 18 mars, Pays de la Loire a réalisé le plus fort taux de grévistes de France : c’est donc que les collègues sont bien prêts à se battre pour défendre leurs accords locaux !
A l’heure ou la classification nationale se négocie, la Cgt-Force Ouvrière invite les organisations syndicales qui n’ont toujours pas signé l’accord de déroulement de carrière, à le faire ! Puisqu’elles le défendent, c’est bien qu’elles reconnaissent qu’il s’agit d’un avantage pour les agents !
Ne perdons pas de temps dans de futiles polémiques :
AGISSONS !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.