Bienvenue

Bienvenue sur le Blog de Force Ouvrière Pôle Emploi des Pays de la Loire. Date de dernière mise à jour : 8 Septembre 2017.

vendredi 6 mai 2011

SMP géographique

SMP géographique sur le bassin de Nantes :
« suite… mais pas encore fin ! »
Après le tollé général provoqué lors de la dernière réunion du Comité d’Etablissement par le projet « atomique » de restructuration de l’est du bassin (Nantes Est-Carquefou-Jules Verne) issu de ce dossier, la Direction a tenté d’amadouer les élu(e)s du personnel en leur diffusant une belle photographie satellite de la métropole nantaise, coloriée avec de belles couleurs, représentant les secteurs géographiques respectifs des agences de la ville… PEINE PERDUE ! (Les élu(e)s sont vraiment trop ingrats !)
Bombardée de questions sur ce projet aussi mal ficelé qu’anxiogène pour les agents, la Direction provoque et rétorque : « ce n’est pas parce que les réponses ne vous conviennent pas que l’on ne vous a pas répondu ! » (Ingrats et sourds !!)
Pourtant, force est de constater que la plupart des questions posées sont restées sans suite.
Qui plus est, les élu(e)s ont pris la Direction en flagrant délit de…mensonge !
Hé oui, à l’issue d’une présentation visant à démontrer que les collègues de l’agence de Carquefou (« liquidée » par le projet !), après avoir tous « bénéficié » d’un entretien RH (…), ont vu leur souhait de reclassement sur un autre site respecté, il a été établi par les élu(e)s que « les choix 2 » y ont contribué !
Au-delà de l’élémentaire respect du Code du Travail, qui prévoit une information sincère et véritable des élu(e)s du CEt, ainsi que des réponses précises et complètes de la part de la Direction, cette situation est pour la Cgt-Force Ouvrière particulièrement intenable !
On observe en effet que ce projet met en œuvre, par anticipation, le programme « REPERE » qui n’a même pas été présenté nationalement. Les Directions avancent avec leur bulldozer, mais au doigt mouillé ! Inutile de décrire les effets d’un bulldozer lancé au doigt mouillé…
La principale force dont dispose Pôle Emploi pour accomplir ses missions, c’est la conscience de ses salariés : l’entretien de celle-ci ne devrait-il pas être la préoccupation no1 d’un management qualité ?
Mettre en œuvre par anticipation des chantiers nationaux
qui n’ont même pas été discutés est à nos yeux
révélateur d’un zèle technocratique… et contre-productif !
La situation que connaissent nos collègues et les modalités ubuesques qui en découlent dans les instances du dialogue social que devraient être le CEt et le CHSCT
sont pour la Cgt-Force Ouvrière inacceptables !

« SMP géographique sur les bassins de :
Laval, Angers, Cholet et St Nazaire »
A la différence de Nantes, ces 4 projets n’incluent pas de restructuration du réseau, dans le cadre de la même mise en œuvre par anticipation du programme « REPERE ». Mais nous observons que ces projets sont (eux aussi !) tellement urgentissimes que la Direction les a déployés sans pouvoir attendre une prochaine réunion du CEt, pour les y présenter et (peut-être) amender…
Pour la Cgt-Force Ouvrière, la volonté forcenée de la Direction d’avancer au « pas de charge » pose néanmoins question : pourquoi aller aussi vite ? N’y a-t-il pas dans cette précipitation une prise de risque inconsidérée ?
Pourquoi ne pas faire preuve de plus de prudence, en attendant les résultats de la mise en œuvre de cette démarche, déjà initiée il y a quelques semaines seulement sur le bassin du Mans ?
On sait que cette nouvelle organisation présente un réel risque s’agissant du maintien des acquis de l’expertise sectorielle. Nous avons à de nombreuses reprises alerté la Direction à ce propos et ses réponses "rassurantes" n’ont toujours pas trouvé concrétisation sur le terrain…
Les conseillers sont en attente forte à ce propos et derrière eux, les demandeurs d’emploi (que ce soit en PPAE, en SMP ou en…EID !) et les employeurs !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.